Sortie Culturelle à SaintCyr l’École le 8 octobre

Classé dans : VAL Actualité | 0

Jeudi 8 octobre, sous un ciel changeant, nous découvrons l’École Militaire de Saint Cyr, établissement doublement prestigieux, dernière destination des bâtiments édifiés par Jules Hardouin Mansart en cette fin du XVIIème siècle.

Reconstruits après les terribles dégâts dus aux bombardements de 1944, l’ensemble de l’édifice présente l’harmonie architecturale du Grand Siècle. Trois belles cours pavées et arborées devancent l’immense parc où les élèves actuels assistent quotidiennement au lever des couleurs, et suivent aussi un entraînement sportif d’excellence.

Au sein de la deuxième cour se niche le musée.  Véritable bijou dans son écrin, ce pavillon a été miraculeusement épargné lors des bombardements.  À l’intérieur, nous y découvrons costumes et documents illustrant la vie des Demoiselles de Saint Cyr, premières pensionnaires des lieux. À leur côté, sont exposés les costumes des élèves du Prytanée, collège militaire destiné aux garçons. De siècle en siècle, successivement au service du Royaume, de l’Empire, de la République , les hôtes illustres sont représentés, en bustes statufiés, en portraits, en photographies.

Mais ici, nous avançons toujours à l’ombre tutélaire de Françoise d’Aubigné, Marquise de Maintenon par la grâce du Roi Louis XIV, son époux morganatique.  Assis dans le chœur dépouillé de la Chapelle nous redécouvrons les différents épisodes du destin hors norme de cette jeune fille pauvre. Issue de la Famille d’Agrippa d’Aubigné, poète et protestant, destin contrasté déjà, Françoise se construit avec obstination et sagacité, acceptant patiemment l’ombre avant la Lumière.  Nous revisitons son ascension jusqu’à l’intimité du Roi, la remarquable lucidité d’une femme de son temps, le développement d’un projet incroyablement avant-gardiste au regard des conventions et préjugés qui ont perduré bien après sa disparition. Notre conférencière met délicatement l’accent sur les paradoxes de l’Histoire et ses propos éveillent un écho à travers le filtre de nos propres évolutions sociétales.

L’éveil intellectuel des Jeunes Filles de Saint Cyr peut sembler imparfait ou injustement méconnu, il n’en demeure pas moins vrai que l’Histoire avance souvent en balbutiant. Une perspective à méditer au sortir de cette visite féconde.

Cliquer sur les images pour afficher en grand et faire défiler le diaporama.